Stage en Art-mano thérapie

Stage en Art-mano thérapie
Voir autrement c'est vivre autrement.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Artiste peintre dit "intuitif". Toutes les créations picturales visibles sur ma page Google sont réalisées spontanément au-delà d'un chercher à faire et d'un vouloir comprendre. Mon seul souhait dans ce monde pictural est de rendre harmonieusement visible Ce qui me vient intérieurement de l'invisible. "Je ne suis que la main qui traduit la Vision du Coeur."

Apprenant-Enseignant (Swami) de la vie non duelle par le biais des Maîtres de l'Inde de l'Advaïta Védanta, Un Cours en Miracles, Yoga Vasishtha.etc...

Concepteur de la peinture à l'huile fluide et Animateur de l'Art-mano thérapie, un yoga de la peinture qui relie la créativité (aux doigts) à la Connaissance de soi. 
Dates de stages 2017 et infos sur http://artmanotherapie.blogspot.com 
Vous désirez vous connaître tels que vous êtes ou aller un peu plus loin dans votre Quête, voir http://lapresenceasoi-amano.blogspot.com  Visitez le nouveau site d'Amano: http://artconscience.e-monsite.com
pour contacter Amano: atelier.digitalis@orange.fr tel: 03.85.25.87.29


mercredi 14 décembre 2016

extraits du Livre L'Art-mano thérapie, un yoga de la peinture à la portée de tous.


Amano 
(juste un petit coup de balai lucide suffit pour être Libre.)



Entretien 5.

Sortir de l’ego, c’est être simplement soi-même libre de ce que l'on est pas.


Visiteur. Bien que je suis attiré par le monde de l'Art et ta manière originale d'aborder ce sujet, je sais que ma venue ici me donne l'occasion de poser des questions un peu plus profondes, alors je ne m'en prive pas. Je voudrais bien lâcher-prise de tout ce cirque mental qui me dérange pour être simplement moi-même sans condition et vivre sous la guidance intérieure mais j’ai la vague impression que quelque chose me retient sans cesse dans ses filets. Peux-tu me donner ton avis ?

Amano. Dans la vision intuitive, l'Art Créatif et la Conscience non duelle sont inséparables. Le premier est l'expression favorite de la seconde. Pour revenir au lâcher-prise qui te préoccupe, oui je peux te donner mon avis mais ne t'éloigne pas de toi-même pour en vérifier la teneur. Ne cherche pas à conditionner mentalement ce que tu reçois.

L’adoption aveugle de l’idée de la perte ce que l'on croit posséder nous retient dans ses filets illusoires. La peur de perdre ce qui ne nous appartient pas, quelle folie prise en compte par la majorité des êtres humains ! Nous sommes trop habitués à vivre selon ces on-dit stupides et superficiels, ces croyances puériles avec ces normes conditionnelles qui nous font penser qu’avoir ou détenir est un signe certain de liberté comme de réussite personnelle. Ce n’est en vérité qu’un signe d’allégeance, de soumission perfide à ce qui n’existe qu’en apparence, à ce qui n’a pas de fondement réel, à l’ego falsificateur de vie. Il te paraît impossible aujourd’hui de tout laisser te quitter et d’accueillir simplement ce qui t’advient. De suivre le courant naturel de la vie sans t’égarer dans ce que tu as accepté et confirmé pour vrai. Comme beaucoup, tu adhères sans trop sourciller à cette manière d’être, de vivre, de concevoir selon tous ces préceptes discordants, mais d’où viennent-ils ? Sont-ils réellement Là ? Et s’ils existent vraiment, sont-ils nécessaires pour être naturellement Soi-même et Libre de l'être ? Ces questions pertinentes, si tu te les poses intérieurement, peuvent t’amener à une nouvelle perception comme à une nouvelle compréhension concernant ton propre cas ainsi que celui des autres qui sont tous comme toi. Intérieurement, nous sommes tous UN et le Même mais l'idée d'être une personnalité temporelle particulière ayant un nom, un âge et une adresse nous éloigne de cette simple Re-connaissance Unitive. Tout ce chaos psychique enregistré qui génère la souffrance, la peur, les doutes, les croyances et les conflits viennent tous de l’ego séparatif. L’ego promet à l'entité humaine, la sécurité, la réussite, le prestige, un certain confort doré mais plus que tout, il désire sa signature vitale sur son livre de mort. Son but ultime est de nous dévier sans fin de cette Saine Compréhension et de notre véritable désir caché, qui est de se connaître pleinement soi-même, vivant, heureux, libre, sans fard, Unis simplement à Ce qui Est.

V. Oui, en fait c'est ça ! Je veux être libre mais ne rien perdre. Pourquoi avoir peur de perdre ?

A. Qui est ce Je qui veut être libre et ne rien perdre ? N'est-ce pas ce moi fabriqué ! Cette idée enregistrée d'être une personne ayant des choix, des ambitions ou des idéologies ! Réfléchis à ceci avec sérieux et tu verras d'où vient le problème ainsi que le moyen de le résoudre. L’ego collectif nous a imposé depuis x temps, l’impression que les choses sont comme ceci ou comme cela, qu’elles deviennent nôtres, qu’il faut à tout prix les préserver et surtout ne pas les perdre. C’est la même configuration que pour la Connaissance du Soi Impersonnel. Nous croyons que le fait de rechercher un idéal ou de faire une enquête sur notre Origine, va nous faire perdre tout ce que nous sommes en amont ou bien pire, que cette quête sur soi va ajouter un plus de connaissances spirituelles à notre palmarès psychique. Nous désirons mentalement un enrichissement de soi, une augmentation gratifiante d’un savoir spirituel qui doit prouver la supériorité et l’efficacité du chercheur. À ce niveau, ce n’est que l’ego empirique qui cherche le moyen de surestimation, éloignant ainsi l'entité de Ce qu'elle est impersonnellement. Cela ne peut être que faux, que vil, dans le sens où la vraie quête de soi, du Soi Impersonnel est un Défaire Lucide de ce que nous ne sommes pas par une auto-investigation, un désapprentissage au présent des connaissances apprises pesantes. Cette quête intérieure est un retrait vigilant en soi de toutes les couches insanes ou scories mentales qui recouvrent l’Etreté Immuable, le Pur Soi. Toutes ces couches gluantes d’absurdité et d’ignorance étouffent la simplicité d’être. Tant que le chercheur croit qu’il va perdre le sens de sa petite existence sécurisée pour se découvrir autre en ayant moins et voulant beaucoup plus, il ne fera qu’interpréter faussement la saine démarche selon ses acquis, ses défenses, ses attaques, prenant ceci et rejetant cela. Dans la véritable quête intérieure, il n’y a pas de perte ni de gain, rien ne nous appartient tout en étant au service de la Conscience Une qui nous vit, qui vit tout. Cette quête intime est une perception claire au présent de tout ce que nous ne sommes pas ou apprivoisé pour vrai et qui tombe de lui-même en temps voulu comme les feuilles ayant joué leurs rôles, tombent naturellement des arbres en Automne.

V. Et ce qui reste, c’est juste l’arbre nu qui montre sans complexe son tronc et ses branches.

A. Exactement. Ta vie peut rester sous les mêmes traits qu’auparavant, le même travail, le même lieu, les mêmes engouements à la découverte, à l'exploration. Mais à la différence, c’est qu’en ayant saisi lucidement le processus infâme de l’ego, tu ne te laisses plus embarquer dans son jeu délirant ou alors si tu t’y embarques, cela ne dure qu’un court laps de temps, tu rectifies assez rapidement le tir car tu te sais le précéder donc ne pas être ce fantôme imaginé. Suite à cette compréhension intuitive, tu vis tout naturellement ce qui est à vivre ici dans le maintenant, témoin libre de tout ce que tu n’es pas, laissant naturellement la porte ouverte à Ce qui Est comme à la véritable créativité ou activité.

V. Je vois. Est-il possible d’ôter la vie à l’ego ?

A. Oui. Bien que l’ego n’a pas d'existence propre, ne vit pas de lui-même, par lui-même. Nous sommes tous là pour ôter la vie à cet ego perturbateur mais pas comme on l’entend généralement car aucune arme mentale caractéristique ne détient ce dit pouvoir. Pour lui ôter la vie et son emprise gluante, il suffit seulement de Reconnaître en conscience son inexistence au Présent. Dans l’ici et maintenant, là où nous résidons vraiment l’ego n'est pas, ne peut être. Seul le moi impersonnel existe en relation naturelle avec Ce qui Est.

V. En fait, l’ego n’est qu’une pâle illusion ou photocopie de ce qui est !

A. Oui. Accueilli inconsciemment par l'entité humaine, l'ego entretient un rêve de douleur et de séparation qui la conditionne. L’ego n'existe que par les idées objectivées, il représente le moi-je-mien personnalisé toujours insatisfait. Il résiste en soi par un soutien aveugle à l’irréel et à l’éphémère, à la crédulité, au mensonge, au faux, etc. C’est comme si un rêveur imagine que son rêve est réel et que ce même rêve se révolte contre lui-même tout en le manipulant, de manière à ce qu’il reste prisonnier de ce rêve. Tant que le rêveur ne prend pas conscience de lui-même en tant que rêveur conceptuel ni de ce rêve cauchemardesque qui le maintient dans la torpeur, il ne peut faire autrement que de poursuivre tant bien que mal ce phénomène illusoire et sans fondement. Prendre conscience de l’idée du rêveur met fin au rêve comme au rêveur lui-même. Prendre conscience que l’ego n’a aucune véritable existence lui appartenant de droit ni aucun pouvoir réel sur l'entité humaine que celle qu'on lui prête met tout simplement fin à son règne, à son empire, à sa gouverne malsaine.

L’ego n’est qu’un mirage entretenu qui fait peur mais une fois la supercherie découverte, il ne peut que disparaître. Le moi libre ou naturel alors, reprend définitivement sa place.

V. Là ce n’est pas comme pour la peinture, je vois que le sérieux est de rigueur !

A. Le sérieux est de rigueur pour évincer complètement de l’esprit cette souffrance adoptée inconsciemment, cette manipulation perfide avec ses obstacles déviants qui jonchent un parcours de vie, empêchant la Liberté d'être de se manifester naturellement. Il est important de se défaire ou de se désidentifier de la personnification, le moi-je-mien et tout son cirque égotique qui empêche d’être impersonnellement soi-même plein et total, serein et libre. Il est impératif de sortir pleinement de sa bulle individuelle organisée par un passé éteint pour Voir Nouvellement en tant que témoin neutre le monde Réel et Vivant qui nous tend sans cesse les bras. Puis, dans cette saine reconnaissance, ce bien être retrouvé lucidement, tout devient un Jeu Sublime de la Conscience et un passe temps plus agréable à vivre.

V. D’après ce que j’en conçois après nos longs échanges, tout n’est qu’une question de vision réaliste. Voir les choses comme elles sont et non selon nos interprétations limitées quelque peu infantiles. Pourquoi avons-nous succombé à certaines spiritualités, religions ou autres cultes réductifs si au bout du compte tout ceci n’est qu’éloignement de soi et idéations illusoires ? Pourquoi nous cherchons un salut dit extérieur, alors que tout est déjà là et qu’il suffit pour cela de sortir comme tu le dis, de ce rêve traumatique auquel nous accordons réalité ?

A. Tout ce cirque mental déviant de soi, du Soi Impersonnel vient de l’apprentissage éducatif aveugle, d’une idée adoptée de continuité entretenue inconsciemment qui a pris jour dans un moulage formaté par l’ignorance et la crédulité. Comme nos prédécesseurs, nos anciens, nos parents, nous suivons avec des œillères devant les yeux et des bouchons de cire dans les oreilles, un cheminement organisé, sécurisé par des valeurs objectives tronquées. Nous ne voyons pas réellement ce qui nous est tout proche et nous n’entendons pas Ce qui en nous, nous appelle constamment. La société humanisée depuis des lustres par des entités aveugles et sourdes n’a pas laissé le choix véritable ni l’interrogation studieuse sur cette manière de vivre qui nous est lourdement imposée. On nous a inculqué dès notre plus jeune âge ce seul critère de vie objective à suivre, bordés par de nombreuses étapes à franchir, de nombreux problèmes à résoudre, de multiples expériences plus ou moins contraignantes, des sacrifices en tous genres de manière à atteindre ou à devenir autre ou mieux que ce que nous sommes vraiment. Pour notre soi-disant bien être personnel ou pour un salut paradisiaque bien mérité, beaucoup d’organismes divers et variés bien structurés psychiquement sont apparus dans le monde humain. Ces organismes nous ont poussé à croire en ceci ou en cela, à celui-ci ou celle-là, à vivre selon ou d’après, etc. Nous avons reçu comme instruction qu’il fallait faire toujours plus pour avoir encore plus. A coller des étiquettes sur tout comme à perdre de vue l’émerveillement spontané innocent. A évaluer un supérieur par rapport à un inférieur, sans passer en revue tout le reste qui nous incombe. Nous sommes devenus des moutons à tondre, des pompes à fric et comme nous avons pris en compte sans sourciller tout ce système visqueux, nous y adhérons tant bien que mal jusqu'à parfois s'y complaire. Toutes ces organisations égotiques qui prônent des valorisations mesquines ou des invalidations de soi, font qu'au bout du compte nous restons continuellement dans le manque, le trouble, l’insatisfaction, la peur, le mensonge, la jalousie, la haine, la frustration, la confusion, etc...

V. Jusqu’au jour où !

A. Oui, jusqu’au jour où, suite à un déclic décisif ou une épreuve inconfortable, nous nous demandons avec sérieux si notre vie trop bien organisée vaut la peine d’être vécue. A se demander si tout ce que nous avons entrepris ou emmagasiné comme connaissances dites valorisantes est à la mesure de nos espérances. A se poser des questions un peu plus ciblées quant au bonheur idéalisé proposé par les pontes du pouvoir qui soient spirituels ou autres. A s’interroger un peu mieux sur cette manière frauduleuse de vivre en supportant toutes ces inepties, ces incertitudes qui captivent sans cesse notre esprit nous faisant totalement oublier notre véritable raison d’être. Tant que nous restons soumis à ce circuléum invalidant et tant que nous ne nous rebellons pas intérieurement sans la violence contre ce système obscur gluant qui nous colle à la peau, nous ne pouvons certainement pas entrevoir le rayon de lumière en soi toujours là qui nous invite sans fin à le suivre pour être simplement nous-mêmes, libres de tout ce que nous ne sommes pas.

V. Oui, se rebeller intérieurement contre ce système mental ne veut pas dire que nous devons nous battre violemment contre lui. C'est plutôt résoudre le problème en soi, le voir pour ce qu'il est puis s'en défaire comme tu le répètes souvent. Quand je regarde ce monde avec tous ses conflits quotidiens, je comprends bien que tous les humains ou presque sont en guerre avec eux, avec tout, avec tous, avec n'importe quoi pour finalement arriver à rien d'autre que des chimères et à plus de misère encore. Ce monde est malheureusement devenu un terre minée où chacun pose un piège ou se fait piégé, quelle folie destructrice !

A. Oui, la rébellion véritable ne peut être qu'intérieure, solitaire sans attaque ni défense. Résoudre un conflit extérieur par la violence ne mène qu'à plus de conflits intérieurs comme extérieurs. Tout ce système objectif malsain qui prône la destruction, le profit, l'indifférence, le racisme, la guerre et autres ignominies du genre ne peuvent que croître en chacun si le chacun en question n'intervient pas lui-même par la saine prise de conscience qu'il n'est pas cela, qu'il le précède impersonnellement. En d'autres termes, qu'il ne vit pas de lui-même en tant que personne limitée par la pensée fragmentaire mais Vécu par la Conscience Immuable ou Absolue inaffectée par tout ce cirque. Avec cette découverte inestimable, il accueillera sans difficulté une version d'un soi autrement se vivant librement comme harmonieusement avec tout et tous. En chaque être humain quel qu'il soit, réside la solution adéquate pour mettre un terme définitif à l'absurde et à la folie meurtrière mais pour ce faire, il est impératif d'aller à la racine immonde qui infecte la vie intime pour la déraciner une bonne fois pour toutes. Tous ceux et celles qui l'ont compris lucidement se sont pleinement engagés dans cette rébellion interne au-delà de toute violence comme de toute destruction, nous donnant des Clés Précises, Sûres, Solides, pour que nous puissions à notre tour détrôner l'ego adopté et répandre cette Salutaire Information au plus grand nombre.
    V. Encore une fois, j’en prends note en te remerciant profondément pour cet exposé nourrissant qui m'apaise et m'aide à voir la Vie autrement.

dimanche 6 novembre 2016

Libérez votre Créativité.


Amano

Vous propose à l’atelier Digitalis et en déplacement pour les groupes
au travers de stages ludiques méditatifs :

*d’explorer dans la simplicité du geste votre potentiel créatif.
*d’élargir le champ de votre vision en affirmant votre domaine d’expression.
*d’utiliser autrement vos sens physiques et votre perception mentale.
*de réajuster lucidement le rythme naturel de votre respiration.
*de vous délivrer sans effort des blocages adoptés inconsciemment.
  *de retrouver intérieurement la confiance, la sérénité et l’équilibre.
*de réveiller en vous l’innocence, l’attention et l’émerveillement.
*de rétablir sainement le plan relationnel et ses valeurs existentielles.
*de ressentir l’Energie Libre qui nous meut tous unanimement.
*d’apprécier au Présent la vie temporelle qui nous est confiée.   

dimanche 3 janvier 2016

Dates de Stages en Art-mano thérapie 2017


Dates de Stages en Art-mano thérapie 2017 à l'atelier Digitalis. 71110 Briant.   atelier.digitalis@orange.fr   tel: 03.85.25.87.29

Prix: 160 euro+ 40 euro incluant 3 repas+1 petit déjeuner. Logement gratuit la nuitée du samedi chez nous à la campagne pour ceux et celles qui viennent de loin. 



 Stages ludique-méditatif pour libérer votre créativité et vous connaître autrement. 


les week-end du : 

-28 et 29 Janvier
-18 et 19 Février.
-18 et 19 Mars.
-22 et 23 Avril.
-27 et 28 Mai.
-17 et 18 Juin.
-22 et 23 Juillet.
-12 et 13 Août.
-23 et 24 Septembre.
-21 et 22 Octobre.
-18 et 19 Novembre.
-16 et 17 Décembre.

"Se connaître intérieurement c'est découvrir lucidement ses propres limites, s'en défaire simplement pour aller au-delà." 


Je me déplace dans votre région pour animer un stage de 2 jours en Art-mano thérapie pour un groupe d'au moins 7 personnes au prix de 180 euro par personne (fournitures comprises)


N'hésitez pas à prendre contact avec nous comme à prendre soin de vous-même car rien ni personne ne peut le faire à votre place.







tableau réalisé uniquement avec les doigts par Amano.


Organiser un stage dans votre région et ou une exposition

Vous avez des amis, vous connaissez un groupe de chercheurs curieux ou méditatifs, alors vous pouvez organiser un stage en Art-mano thérapie dans votre région et même une exposition de quelques oeuvres d'Amano.

Pour un stage dans votre région,
Amano se déplace à partir de 7-8 personnes intéressées, (pas plus de douze). Pour ce faire, il faut une salle éclairée, 2 ou 3 tables, des chaises et un coin lavabo.

Le prix d'un stage pour adultes sur un week-end, déplacement et fournitures comprises est de 180 euro par personne.

Amano offre le stage à l'organisateur (trice) à la condition que celui-ci ou celle-la, lui offre le gîte et le couvert.
"N'hésitez pas à découvrir cet art pictural novateur et méditatif où tous vos sens se mettent en alerte."

------------------

Voir les prochains stages 2015 en Art-mano thérapie sur Briant à l'atelier Digitalis, (une ferme tranquille dans la belle campagne brionnaise) Un lieu inspirant pour créer et se retrouver.

prix du stage par personne: 160 euro (fournitures artistiques comprises) + 40 euro pour 3 repas et petit déjeuner.

Nuitée du samedi gratuite pour ceux et celles qui viennent de loin. Apportez un sac de couchage et une blouse ou vieux tee shirt.

Pour réserver ou vous inscrire à un stage en Art-mano thérapie, il vous faut envoyer un chèque d'arrhe de 50 euro, une bonne semaine avant le stage proposé, à l'adresse: Amano, atelier digitalis, frontigny, 71110 Briant (France),

Ce chèque ne sera encaissé qu'après l'exécution du stage ou si la personne n'est pas au rendez-vous par un faux bond non justifié.

-------------------

question concernant ce stage.

Visiteur. Comment se déroule un stage en Art-mano thérapie sur un week-end ou sur 2 jours en semaine ?

Amano. Le stage commence le premier jour vers les 9h 30- 10h et se termine le deuxième jour vers les 17h-18h, des fois plus, cela varie selon le stage. Chaque stage étant un nouveau stage, cela se passe toujours comme cela doit se passer.

- 2 réalisations picturales se font le premier jour comme 2 autres réalisations se font le deuxième jour, donc 4 créations originales de stagiaires qui leur revient de droit. Les quatre créations sont exécutées uniquement avec les mains, (les doigts) sur toile de 40x30 cm et pour ce faire nous utilisons les 3 couleurs primaires que j'ai quelque peu choisi pour la qualité, diluées avec un produit naturel qualifié qui évite les allergies, les émanations négatives des produits toxiques et autres..

Je tiens à souligner que les toiles exécutées correspondent pleinement à celui ou celle qui les réalise. Que tout le programme de cette session artistique est un Yoga (union) étudié pleinement pour élargir sa vision naturelle et ses sens quelque peu endormis.

"Cette thérapie créative n'est pas seulement de la peinture jetée plus ou moins au hasard sur une toile, tout est mis en place pour se voir et pour mieux se vivre en conscience."

- Le premier jour, nous commençons par une petite respiration consciente de quelques minutes afin d'aider le stagiaire à se dégager des petites craintes, appréhensions, de ce qui va se passer lors de cette découverte, du voyage, ainsi que pour le placer dans le présent de façon à ce qu'il reçoive pleinement ce qu'il est venu consciemment ou inconsciemment chercher.

"Tout le monde est plus ou moins en recherche et l'Art-mano thérapie offre un moyen efficace pour se rendre compte de celui qui cherche."

Ensuite lors d'une petite boisson chaude, j'explique le déroulement de cette journée nommée "le cirque du mental". Ensuite retrouvant l'atelier, nous abordons cette découverte novatrice.

V. Le cirque du mental !

A. Le cirque du mental est la connaissance de ses fonctions naturelles bienveillantes comme celles qui sont déviantes, les résistances. De manière à voir et à remédier à ce qui doit l'être pour être dans son présent inaffecté.

"Se servir du mental et non être au service du mental."

- Au travers des gestes manuels très originaux et inédits, appliqués avec la peinture à l'huile diluée, inconnus par le mental lui-même, fait qu'il se place directement en tant qu'observateur curieux, lui montrant par ce biais où il se situe véritablement, un outil au service de la Présence et non plus en tant que décideur imposant son jeu contradictoire.

"Voir et Témoigner du cirque mental en tant que tel sans s'y laisser embarquer, nous replace dans notre présent inconditionné."

Lors de cette première matinée, nous découvrons une série de 7 mouvements principaux étudiés, uniquement réalisés avec les doigts.

Tous ces mouvements inédits ont la faculté d'ouvrir l'esprit du stagiaire sur un champ pictural illimité, vers d'autres mouvements colorés survenant en lui spontanément, permettant ainsi la possibilité à celui-ci de reconnecter lucidement avec son potentiel créatif infini, de lui redonner un regain de Confiance souvent omis par la capacité de pouvoir créer ensuite et chez lui, dans le domaine qui lui sied.

"L'art-mano thérapie est un travail sur soi qui se vit au présent afin de mieux s'accueillir et mieux se vivre là où nous sommes, comme nous sommes et non un moyen ou connaissance de plus pour alimenter son caddie mental ou pour se diriger vers un idéal ou un devenir quelconque."

Nous découvrons aussi au travers de cette thérapie picturale le détachement conscient par le fait d'effacer les mouvements manuels exécutés pour laisser place à de nouveaux, ce qui donne l'opportunité de se rendre compte d'un passé périmé, d'un futur aléatoire, nous replaçant directement dans notre Ici et Maintenant, Là où nous résidons tous vraiment.

"Nous ne vivons qu'ici et maintenant, hier et demain n'existent pas d'eux-mêmes."

Nous découvrons aussi que la Lumière tant recherchée par le plus grand nombre ne se découvre pas à l'extérieur de soi comme souvent proposé dans le monde artistique connu, juste par le fait que l'on ajoute pas un + de peinture sur la toile pour découvrir cette lumière mais que par cette technique originale, nous comprenons que le blanc de la toile est la couleur la plus pure et qu'en retirant avec ses doigts les autres couleurs placées auparavant, nous retrouvons obligatoirement la lumière originelle de la toile. Ce qui fait prendre conscience au stagiaire et intérieurement qu'il se passe exactement la même chose en lui.

"La Lumière vivante est toujours là en soi, il suffit seulement de retirer ce qui la cache pour la re-connaître telle qu'elle est."

Le premier matin du stage nous montre ces couches invalidantes enregistrées psychologiquement qui couvrent notre lumière intérieure et restreignent l'expression naturelle de la Conscience au présent.

En fin de matinée, chaque stagiaire compose à partir des 7 mouvements appris, une oeuvre intime et des plus originales.

Après le repas souvent animé concernant cette première approche et un peu de détente, nous reprenons une nouvelle façon de créer et par la même occasion, de voir de plus en plus au présent les déviations rapides du mental qui, croyant détenir la technique en mains, se remet vite en circulation pour détouner au tant que possible le stagiaire de sa spontanéité naturelle, souvent par comparaison, jugement de soi, de l'autre..

Nous faisons donc et en sorte de "Corriger ses déviances adoptées, ses résistances" pour replacer le mental à sa juste fonction de serviteur-témoin.

"Une erreur corrigée au présent ne se répète plus."

-La création diffère du matin car nous élargissons l'écoute, la compréhension et l'application tout en allégeant ou en épurant la création en cours.

L'après midi mon rôle en tant que guide différe, les mots explicatifs sont moins prenant pour laisser le stagiaire à sa propre guidance intérieure, je me place en Témoin actif, ne répondant qu'à la demande et au besoin de l'étudiant. En fin de journée, une nouvelle réalisation voit le jour dans une quête de plus en plus précise d'harmonisation et d'équilibre de l'oeuvre comme du stagiaire.

"Le guide n'est là que pour diriger le stagiaire vers lui-même."

Après le repas du soir bien alimenté de propos sur les découvertes sur soi et sur cette activité picturale, je me tiens à diposition pour un éventuel entretien individuel ou en groupe, selon la demande.

V. A quoi consiste cet entretien?

A. L'entretien permet aux stagiaires qui en font la demande, d'éclaircir quelques points sombres concernant leur première journée de stage ou d'autres troubles plus personnels qui empêchent d'être présent à eux-mêmes....

-Le dimanche la journée du stage est nommée "Paix et Lumière." Après avoir vécu une journée précédente assez tendue et pleine de rebondissements émotionnels, de découvertes artistiques et de compréhensions sur nos déviances psychologiques influençables, il est indispensable aux stagiaires d'un lâcher-prise et d'un laisser-faire afin qu'ils reprennent lucidement et quiétude la route vers leurs foyers.

La matinée nous faisons tout de même un rappel des mouvements digitaux sur la toile et nous découvrons par la suite une nouvelle manière de créer et de suivre son intuition comme son inspiration.

"Suivre lucidement son intuition ouvre la voie sur son inspiration inépuisable."

Après le repas du midi, étant beaucoup plus centrer sur leur moment créatif et intuitif, les stagiaires commencent à se laisser envahir par le Silence et leur bien être naturel, ce qui fait que ce troisième repas est beaucoup moins évasif et beaucoup plus vécu au présent.

Le dernier après midi est basé sur la connexion lumineuse, un certain retour à la Source. Pour ce faire, je laisse libre cours à l'imaginaire créatif et harmonieux de chacun qui s'exprime selon son propre ressenti tout en découvrant une quatrième façon de peindre avec les mains et d'autres petits accessoires, pinceaux et pailles à boire...

Selon le stage et après le quatrième tableau, je propose avant notre séparation physique une petite méditation harmonique en commun qui se nomme " Le Cercle d'Amour" afin que chacun s'unisse à chacun et reparte plein et entier de ce qu'il est et vide de ce qu'il n'est pas...

"Nous sommes tous Un au-delà des frontières psychiques. Faire un Cercle d'Amour nous invite et nous relie à notre Unicité Impersonnelle."

V. Ce stage nous invite donc à beaucoup de choses!

A. Oui et beaucoup d'autres choses peuvent être encore dites sur l'Art-mano thérapie, ce Yoga (union) de la peinture mais je pense que le pain a nettement plus de valeur et de saveur si on le mange que si l'on ne fait qu'en parler..

V. Merci Amano pour ce témoignage vivant !

A. Nous sommes la preuve et la représentation du Vivant. A nous d'en exprimer ce Don merveilleux, là où nous sommes comme nous sommes et avec les moyens offerts...

Au plaisir de partager cet art méditatif et créatif avec vous.

---------------------------

Voir page google: Amano Swami

youtube: Amano Amano